Une « personne non-humaine »

En Argentine, une femelle orang-outan, Sandra, s’est vue reconnaître le statut de « personne non humaine » par la Chambre de cassation pénale au mois de décembre. Cette juridiction a appliqué à l’animal une ordonnance de l’Habeas Corpus (le droit de ne pas être emprisonné sans jugement) pour lui reconnaître le droit de vivre en…