Animaux et divorce

Les juges ont déjà eu à se prononcer sur l’animal lors de la séparation de couples mariés. Le divorce pour faute en raison de l’animal Il a été admis que des manifestations excessives d’affection de l’un des époux envers un ou des animaux au détriment des autres membres de la famille et de ses obligations…