Suicide à la suite d’actes de cruauté sur un chat

Voilà l’histoire de Robin M. qu’on a pu découvrir notamment dans Le Parisien du 17 octobre et dans L’Union-L ’Ardennais du 15 octobre 2014.

Condamné à six mois de prison ferme pour actes de cruauté sur un chat, ce jeune homme de 24 ans s’est donné la mort le 15 octobre 2014.

Avant de se pendre, il aurait écrit : « Une envie de partir de ce monde de merde, je vais rejoindre le ciel, ça me soûle ».

Ce jeune homme avait torturé un chaton avec deux « compères » après avoir consommé de l’alcool (le lançant en l’air, lui donnant des coups jusqu’à lui briser les quatre pattes et le dos de sorte que l’animal est décédé de ses blessures).

Une jeune fille aurait filmé la scène et posté les images sur Facebook, permettant aux policiers de remonter vers Robin M. et ses amis.

Selon l’un des quotidiens, le jeune homme aurait déclaré : « J’en ai déjà buté deux chez ma mère avec une carabine, avait-il expliqué en garde à vue. Je ne suis pas ému, je n’aime pas les chats. »

Depuis, il aurait été littéralement harcelé sur internet, recevant injures et menaces.